Kiyota gets Doryoku-sho at the NBTHK 2007 forging competition!

Chaque année, le Nihon Bijutsu Token Hozon Kyokai (NBTHK – Société pour la Préservation des Sabres d’Art) organise une compétition pour plusieurs métiers du sabre japonais.

Kiyota a ainsi soumis un sabre presque chaque année depuis qu’il est devenu indépendant en 2000. Les sabres qu’ils a soumis réflète ses efforts de recherche sur un groupe de forgerons qui utilisaient le nom Sukesada ?? avec une emphase sur la fin de la période Muromachi, soit la fin du XVIe siècle.

La compétition permet à ceux qui se qualifient soit d’obtenir un des Prix Spéciaux, comme celui du président du NBTHK, ou encore d’être classifié dans une des trois catégories. Ces dernières sont Yushu-sho (), Doryoku-sho () et Nyu-sen, dans laquelle tous les participants acceptés restant se voient accordés un rang.

Un forgeron recevant un des Prix Spéciaux à dix reprises sera évelé au rang des Mukansa, soit sans supervision. Cela lui interdira de participer aux compétitions futures, mais lui permettra plutôt d’agir à titre de juge. On attendra de lui qu’il poursuive ses recherches.

En 2004, Kiyota recevait le Doryoku-sho une première fois. Il a ainsi répété cet exploit cette année. Le certificat ainsi qu’un scan du sabre par Masahiko Miyata sont présentés ci-dessous.


Les commentaires sont fermés.