Japanese Swords by Kiyota Jirokunietsu

Tout le matériel présenté ici est protégé par droits d’auteur.

2007: Court katana de style Sue-Bizen Sukesada Yosozaemon

La signature Sukesada a été utilisée par un nombre considérable de forgerons entre la fin de la période Muromachi (1392-1573) et le premier tiers de la période Edo (1600-1867).

Sukesada Yozozaemon est généralement reconnu comme le plus brillant de cette tradition, ayant travaillé vers la fin de la période Muromachi. Kiyota a concentré ses recherches sur ce groupe de forgerons au cours des dernières années.

Ce sabre a été soumis au concours annuel de forge du NBTHK 2007 et a obtenu le prix Doryoku-sho (Prix pour l’Effort), le deuxième de Kiyota.


2006: Court katana de style Sue-Bizen Sukesada

Ce sabre a été soumis au concours annuel de forge du NBTHK 2006 et a été classifié dans la catégorie Nyu-sen dans les dix premières positions.


2004: Court katana de style Sue-Bizen Sukesada

Ce sabre a été soumis au concours annuel de forge du NBTHK 2004 et a obtenu le prix Doryoku-sho (Prix pour l’Effort), le premier de Kiyota.


2004: Tanto – « mamori gatana »

Fabriqué dans le cadre d’une exposition spéciale tenue en 2004 sur le thème des mamori-gatana, ou Lame de Bonne Fortune.

Les mamori-gatana étaient traditionnellement – elles le sont encore parfois – offerts aux nouveaux-nés. On espérait qu’ils apportent la bonne fortune et de la protection dans tous les sens du terme. Ce tanto est le fruit de la collaboration d’artisans de tous les milieux du sabre japonais: polisseur, habaki, fourreau, laqueur, tresseur de poignée.


2000: Tachi avec Oshigata

Premier sabre fait par Kiyota Jirokunietsu en 2000

Un oshigata est un relevé de la soie et des contours d’un sabre comme on le fait pour les textures de pierres ou de bas-reliefs. Il fournit d’importantes informations sur l’identité d’un sabre, en permet l’étude, la préservation et la propagation du savoir sans même manipuler le sabre. Des catalogues d’oshigata étaient publiés il y a bien des siècles!


Les commentaires sont fermés.